Lucie Basch
 Too Good To Go

November 2020

Sur le chemin vers un monde sans gaspillage alimentaire

- Un interview avec Mme. Lucie Basch, fondatrice de TooGoodToGo en France

Q1. Qu’est-ce que c’est, Too Good to Go? Pouvez-vous décrire brièvement votre entreprise ?

 

R. Too Good To Go est né du constat d’une aberration impossible à accepter : un tiers de la production mondiale de nourriture est jetée. Too Good To Go a été pensé comme la solution simple du quotidien pour que chacun puisse s’engager à son échelle contre le gaspillage alimentaire, qu’on soit commerçant ou citoyen. Le principe est simple : notre application met en relations des commerçants de bouche qui ont des invendus, et des citoyens qui peuvent récupérer ces invendus, en fin de journée, à petit prix pour leur éviter de partir à la poubelle.

En parallèle, nous avons lancé un véritable mouvement afin d’impliquer chaque acteur : producteurs, distributeurs, consommateurs, pouvoirs publics… Nos actions se basent sur 4 piliers : les entreprises à travers notre marketplace, les foyers avec nos actions de sensibilisation, la politique avec notre pôle affaires publiques, et enfin les écoles avec notre projet éducation.

 

Le bilan est aujourd’hui plus que positif après seulement 4 ans d’existence :

  • 18 millions de paniers sauvés de la poubelle

  • 14 000 commerçants partenaires dans tout le pays, aux profils variés (commerçants de quartier indépendants, grande distribution, restaurateurs, chaînes, grossistes, restauration collective…)

  • 7,5 millions d’utilisateurs

  • Une équipe de 90 employés passionnés, près de 700 en Europe!

  • 1 Charte #Mavilleantigaspi signée par 41 maires élus dont Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux…

  • 1 pacte sur les Dates de Consommation responsables de 20% du gaspillage alimentaire, aujourd’hui signé par une cinquantaine d’acteurs de l’alimentaire (du producteur à l’association de consommateur en passant par des distributeurs)

L'Équipe de Too Good to Go

Q2. Qu’est-ce qui vous a motivé pour lancer Too Good to Go en France?

R. En France, ce sont 10 millions de tonnes de nourriture qui sont gaspillées chaque année. Il était essentiel de remettre le gaspillage alimentaire au centre des conversations et de permettre à chacun d'agir contre.

Passionnée par l'alimentation et son impact sur la société, j’ai démarré ma carrière chez un géant de l’agro-alimentaire au Royaume-Uni. Sensible au gaspillage alimentaire depuis toujours, j'ai rapidement compris son ampleur dans les usines de production de Nestlé et je me suis interdit de l'accepter. J’ai donc démissionné et démarré l’aventure Too Good To Go début 2016 pour faire changer les choses.

Q3 . Quels sont les défis auxquels votre entreprise a été confrontée? Comment les avez-vous surmontés?

R. Il nous a fallu de la persévérance et beaucoup de force de conviction pour convaincre les premiers commerçants à nous rejoindre. Mais très vite, le gaspillage alimentaire est devenu un sujet de société inévitable. La loi Garot contre le gaspillage alimentaire de février 2016 a mis le pied à l'étrier et nous avons pu poursuivre notre engagement sur d'autres sujets essentiels comme celui des dates de péremption.

En 4 ans, les mentalités ont évolué sur le gaspillage alimentaire. Les consommateurs n’hésitent pas à demander des comptes aux marques et tous les acteurs de l'alimentaire ont désormais des objectifs de réduction ambitieux!

Q4. Qu’est-ce que vous trouvez unique chez Too Good to Go? Est-ce que vous pouvez me dire un peu plus sur l’impact vous avez créé?

 

La façon dont on mesure notre réussite est essentielle. Chez Too Good To Go, notre indicateur clé de performance principale est le nombre de paniers que nous sauvons chaque jour. Celui-ci est directement lié à notre chiffre d'affaires mais il est fondamental pour moi de mesurer notre impact quotidien qui nous motive à nous lever tous les jours plutôt que d’observer une mesure économique. Depuis le lancement de l’app, nous avons sauvé en France plus de 7 millions de paniers, permettant d’économiser près de 17 500 tonnes de CO2! Si on totalise le nombre de KG de CO2 évités grâce à Too Good To Go, nous sommes très fiers de dire que nous avons compensé les émissions carbones de tous les collaborateurs Too Good To Go depuis leur naissance 2 fois !

 

Notre impact “direct” et tangible se poursuit via notre impact “indirect” qui correspond à faire changer les mentalités en profondeur pour inspirer et engager toute la société à réduire le gaspillage alimentaire. Nous adressons 4 piliers fondamentaux : les foyers, les entreprises, les politiques et les écoles.

Pacte Dates de Consommation - 28 Janvier 2020

Q5. Vous venez de lancer aux Etats-Unis et même bien célébré la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire (Feliciations!). Quelle est la vision à long terme pour Too Good to Go?

 

R. Nous rêvons d’un monde sans gaspillage alimentaire. Aujourd’hui, le mouvement Too Good To Go veut donc aller plus loin : nous avons pour objectif d'inspirer et d'engager l'ensemble de la société dans la réduction du gaspillage alimentaire pour notamment atteindre l'objectif de 50% de réduction du gaspillage d'ici 2025 fixé par le gouvernement. Il y a du travail ! Nous travaillons donc à sensibiliser consommateurs, entreprises, pouvoirs publics et les enfants dès l'école à travers plusieurs initiatives concrètes et impactantes.

 

Nous lançons par exemple notre projet éducation, car nous sommes convaincus que les enfants sont les consommateurs de demain, et qu’il est important de les sensibiliser dès le plus jeune âge au gaspillage alimentaire.

 

Q6. Quels conseils donneriez-vous aux futurs entrepreneurs ou aux jeunes, en général?

R. Je leur conseillerais de s’engager dans quelque chose qui les passionne, qui leur permette de se lever tous les matins en sachant pourquoi ! C’est en mettant toute leur énergie au service d’une cause qui les anime qu’ils connaîtront les plus beaux succès. Il faut aussi savoir profiter des échecs et des erreurs comme de vraies opportunités d’apprentissage pour aller plus loin la fois d’après.

 

Ne regardez pas trop tôt le haut de la montagne, allez-y pas à pas et prenez les défis du quotidien les uns après les autres, ce sera moins impressionnant et vous progresserez bien plus vite !

Here are the latest stories: 
Chance
Too Good to Go
Mind The Map
Global Governance Initiative
Project Imagine / The Humble Heroes
Lokad
Talent Quest for India
Jivan's Children Trust

STORIES OF ENTREPRENEURSHIP FROM INDIA AND FRANCE